petit-dejeuner-gruau
Diététique chinoise

Que manger au petit-déjeuner selon la Médecine Chinoise ?

La diététique est l’un des sujets les plus récurrents au cabinet. Régulièrement, les patients pensent manger correctement, mais c’est souvent loin d’être le cas. Entre la consommation de crudités, de produits laitiers, les boissons fraîches, etc., la Rate des Occidentaux est souvent malmenée ! C’est pourquoi elle doit régulièrement être tonifiée et chouchoutée en consultation ! Et là où le bas blesse le plus souvent, c’est le matin, au moment du petit-déjeuner ! Entre les personnes qui ne prennent pas le temps de manger, celles qui dévorent un petit-déjeuner sucré, des laitages ou boivent des jus de fruits, c’est un florilège de faux-pas qu’il faut corriger rapidement pour limiter les dégâts ! Mais qui suis-je pour les blâmer ? Après tout, nous avons grandi avec ces certitudes ! Il n’est donc pas évident de se rendre compte de nos erreurs, et d’instaurer une routine différente. Voici donc, selon la Médecine Chinoise, quelques conseils à mettre en place pour un petit-déjeuner parfaitement équilibré et synonyme de bonne santé.

L’eau chaude : l’alliée du réveil

Je vous le dis régulièrement en consultation, mais l’idéal est de commencer la journée par une tasse d’eau chaude. Pourquoi ? Car ce geste vous permettra de détoxifier votre système digestif après une nuit de sommeil. Qui plus est, l’eau chaude permettra également de « préchauffer » votre Feu digestif, afin de le préparer à la digestion et de la rendre moins fatigante pour votre organisme.

L’idéal est vraiment de boire de l’eau chaude « nature », sans rien dedans. Mais si cette idée vous semble insurmontable, vous pouvez à la limite vous préparer une tisane, un thé, voire un café. La priorité : ne pas commencer la journée par un jus de fruits, et plus particulièrement les jus de fruits industriels, sortis glacés du réfrigérateur : ils sont très indigestes pour l’estomac qui vient de se réveiller… Ayez donc un peu de pitié pour ce dernier !

A titre d’information, sachez que les fruits ou les smoothies à jeun font très vite monter la glycémie, créant ce qu’on appelle un « pic de glycémie », favorisant la sécrétion d’insuline par l’organisme et par extension, la prise de poids

L’option petit-déjeuner occidental version sucrée ou salée

Si vous souhaitez rester sur une formule occidentale traditionnelle et si vous manquez de temps, privilégiez les céréales, sous forme de pain complet bio, galettes de riz tartinées de beurre de cacahuète ou de purée d’amande, noisette ou sésame.

Si vous êtes adepte de salé, vous pouvez également opter pour un petit-déjeuner protéiné, à base d’œuf (sous toutes ses formes), de viandes (viande des Grisons, etc.), ou même de restes de la veille.

Vous pouvez également expérimenter le porridge d’avoine chaud, très intéressant aussi en Hiver, pour vous donner de l’Énergie pour la journée. Cette recette n’est pas chinoise, mais de pure tradition anglaise. En effet, l’avoine est très consommée par les anglo-saxons et les pays nordiques car elle permet de mieux supporter le froid. Riche en vitamine B, elle permet aussi de mieux s’adapter au stress, avec une action intéressante pour stimuler l’activité intellectuelle, décrocher de certaines addictions, mais aussi pour favoriser le sommeil.

Recette du porridge d’avoine

Ingrédients par personne :
4 cuillères à soupe de flocons d’avoine
1 verre d’eau
1 pincée de sel
Un peu de lait végétal
Un peu de sucre roux cristallisé (quantité à adapter en fonction de vos goûts)

Faites bouillir l’eau avec une pincée de sel, puis jetez-y les flocons en pluie. Faites cuire 3 à 5 minutes, en remuant avec une cuillère en bois.
Versez dans un bol.
Saupoudrez d’un peu de sucre roux cristallisé et recouvrez l’ensemble avec un peu de lait végétal (tiède).
Vous pouvez agrémenter cette recette de fruits secs, de baies de Goji (ou Gou Qi Zi en chinois, idéales pour préserver la jeunesse du corps, réduire la fatigue et détoxifier l’organisme), de cannelle ou encore remplacer le sucre par du miel ou du sirop d’érable.

Les propriétés de l’avoine

Nom chinois : Qing Ke
Nature : Neutre
Saveur : Douce & salée
Méridiens destinataires : Rate & Estomac

En MTC, il est dit que l’avoine tonifie le Qi et renforce la Rate. Elle arrête les selles molles et les diarrhées chroniques. Elle est aussi très recommandée pour faire baisser le cholestérol. En effet, sa teneur en protéines, calcium et acides gras essentiels est plus élevée que la plupart des céréales. Mais c’est surtout sa teneur en bêta-glucane (polysaccharides : longues molécules de sucres) qui la rend intéressante : cette fibre soluble aurait, à long terme, la capacité de réduire le cholestérol, en créant un gel fibreux capable de piéger celui-ci et de l’empêcher de passer dans le sang.

Attention toutefois : évitez l’excès d’avoine en cas de Vide de Yang de la Rate, et d’hypofonctionnement du système digestif.

Pour information, les symptômes d’un Vide de Yang de la Rate sont les suivants :
Manque d’appétit, distension abdominale après les repas, fatigue, teint cireux ou d’un blanc brillant, faiblesse des quatre membres, selles molles, œdèmes, frilosité, membres froids, langue pâle, gonflée, humide, pouls faible, lent, profond, etc.

L’option petit-déjeuner chinois

En Chine, comme dans beaucoup d’autres pays asiatiques, on mange traditionnellement un gruau – ou soupe/bouillie – de riz qui a le grand intérêt d’être digeste, tonifiant, peu calorique et diurétique.

Je vous conseille d’expérimenter cette recette en cas de fatigue ou si vous souffrez de troubles digestifs et/ou de selles molles, pour améliorer votre digestion et votre transit.

La recette du gruau de riz (également appelée « Congee » ou « Zhōu » en chinois) est très intéressante à pratiquer sur une semaine, pour tester à la fois ses bienfaits sur la santé et l’Énergie, mais aussi son impact sur la concentration, l’ancrage et la sensation d’être plus en lien avec la Terre (le centre, la Rate !). Vous m’en direz des nouvelles !

Bon à savoir : vous pouvez également retrouver de nombreux gruaux à base de plantes sur le site de la Calebasse.

Recette du gruau de riz (de base)

Ingrédients (pour 4 portions) :
1 tasse de riz blanc (environ 100g), si possible Basmati bio
8 à 10 tasses d’eau (environ 1,2 à 1,5 litre), en fonction de la consistance que vous préférez obtenir

Rincez plusieurs fois le riz et ajoutez la quantité d’eau froide dans un récipient avec couvercle ou dans un autocuiseur à riz. Portez-le à ébullition, puis baissez le feu.
Faites mijoter à petit feu de 45 minutes à 1h, jusqu’à obtenir une bouillie homogène.
Vous pouvez agrémenter votre gruau suivant vos envies :

  • En version sucrée : fruits secs, lait végétal, amandes, noisettes, cannelle, miel, épices, jujubes, baies de Goji, etc.
  • En version salée : bouillon de viande, gingembre frais, légumes, sauce soja, pâte miso, gomasio, algues, haricots rouges ou noirs, etc.

Les propriétés du riz

Nom chinois : Jing Mi
Nature : Neutre
Saveur : Douce
Méridiens destinataires : Rate & Estomac

Le riz, aliment de base du continent asiatique, est une céréale qui convient à tous, car c’est l’une des rares qui ne soit pas modifiée génétiquement et qui ne contienne pas de gluten. C’est l’aliment de référence qui correspond le mieux à la saveur douce. Il renforce la Rate, source de production de l’Énergie et du Sang, mais aussi les chairs et les muscles.

Le riz a même comme indication thérapeutique de « nourrir les Cinq Organes », une qualité supérieure et noble pour un aliment. De ce fait, il va traiter la fatigue chronique, la convalescence, l’anémie, l’inappétence, la nausée, etc.

De plus, le riz tonifie à la fois le Qi et le Sang. Il arrête aussi la diarrhée chronique ou aiguë.

Bon à savoir : il est dit que plus le système digestif est faible et l’Énergie basse, plus il est recommandé de manger du riz blanc plutôt que complet, car il est plus facile à assimiler.

Autres recettes de gruaux de riz

Enfin, contrairement aux idées reçues, sachez que le riz ne constipe pas ! Très digeste au contraire, c’est l’aliment de base pour toutes sortes de recettes de gruaux ou soupes, pour soigner de nombreuses pathologies :

Eh oui, encore et toujours des liens vers le site de Pascale Perli alias « Madreperla », ma référence en matière de diététique chinoise ! Je vous recommande vivement de vous balader sur son site pour en découvrir davantage…

Voilà ! Désormais, le petit-déjeuner équilibré selon la Médecine Chinoise n’a plus de secret pour vous ! A vous de tester différentes recettes, et de voir si vous constatez des améliorations au niveau de votre digestion, mais aussi de votre bien-être général ! Bien sûr, cela demande un temps d’adaptation et de la motivation pour modifier ses habitudes, mais croyez-moi, cela en vaut vraiment la peine ! N’oubliez jamais : l’alimentation est votre premier médicament. Il est donc essentiel de bien manger pour se sentir bien dans sa tête, et dans son corps !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *