intersaison-medecine-chinoise
Saisons en Médecine Chinoise

L’Intersaison : le moment du bilan saisonnier

Le 18 Janvier prochain, nous passerons, selon le calendrier des saisons chinoises, en Intersaison. Correspondant à la période de « passage », de « transition » d’une saison à une autre, l’Intersaison est un moment crucial en Médecine Chinoise. C’est en quelque sorte le « moment du bilan saisonnier », l’heure de vérifier si votre organisme est correctement équilibré. On dénombre 4 Intersaisons dans l’année, chacune d’une durée de 18 jours, s’intercalant entre deux saisons « classiques ». Mais à quoi servent-elles et comment les traverser de manière sereine pour se préparer au mieux aux saisons suivantes ? Explications dans cet article !

Les saisons du point de vue de la Médecine Chinoise

En Médecine Chinoise, il n’y a pas quatre mais cinq saisons, chacune basée sur la Théorie des Cinq Mouvements ou Éléments. Je vous propose de les passer brièvement en revue, afin de comprendre un peu mieux leurs rôles respectifs.

Le Printemps, saison du renouveau

En Médecine Chinoise, le Printemps est lié à l’Élément Bois, à l’Organe Foie et à son Entraille associée, la Vésicule Biliaire. La tradition chinoise nous dit que durant cette saison, les souffles du Ciel et de la Terre s’unissent à nouveau, s’épousent, animant toute forme de vie d’un souffle Yang ascensionnel. Le mouvement du Printemps est donc le renouveau, l’expension, à l’image de la jeune pousse animée par la chaleur, de la lumière qui sort de terre et grandit, de la sève qui monte dans l’arbre, des fleurs qui apparaissent à nouveau, en bref, de la nature qui s’éveille…

L’Être Humain faisant partie intégrante de cette nature, il n’échappe pas à la règle ! C’est pourquoi, à l’arrivée du Printemps, nous commençons à nouveau à ressortir de nos foyers, telle la végétation qui sort de terre. Doucement, le mouvement Yang commence à émerger. L’Énergie qui, en Hiver, protégeait nos Organes, revient à la surface pour nourrir muscles et tendons, redonner de la clarté à nos yeux et un teint lumineux à notre peau, grâce à la force de l’Énergie du Foie et de la Vésicule Biliaire.

Période selon le calendrier des saisons chinoises : du 4 Février au 16 Avril

L’Été, saison Yang par excellence

L’Été est lié à l’Élément Feu, à l’Organe Cœur et à son Entraille associée, l’Intestin Grêle. La tradition chinoise nous dit qu’en Été, le Ciel et la Terre forment un couple parfaitement uni. Le mouvement de cette saison est l’extériorisation, le développement : c’est le moment de concrétiser nos projets mis en place au Printemps, de profiter de cette énergie et de laisser s’exprimer notre joie de vivre (mais jamais dans l’excès, au risque de léser le Cœur).

Période où le Yang est à son maximum et prend le dessus sur le Yin, l’heure est à la chaleur, à l’abondance de lumière et de soleil. Il faudra toutefois rester vigilant.e et privilégier une alimentation plus Yin afin de calmer l’excès de Yang et de rafraîchir le corps

Période selon le calendrier des saisons chinoises : du 5 Mai au 18 Juillet

L’Automne, saison de transition et de stockage

L’Automne est lié à l’Élément Métal, à l’Organe Poumon et à son Entraille associée, le Gros Intestin. C’est en quelque sorte une saison de transition, entre l’apogée du Yang de l’Été et du Yin de l’Hiver. Autour de nous, la nature est en pleine mutation, les jours raccourcissent, la chaleur de l’Été laisse place à plus de fraîcheur. Elle entame sa phase de descente et de repli, de transition vers l’Hiver : les feuilles des arbres tombent, les écureuils stockent leur nourriture pour l’Hiver, les champs sont moissonnés, on récolte ce que l’on a semé…

L’Automne est en quelque sorte le moment de revenir à l’intérieur de soi et chez soi, pour se préparer à l’Hiver qui arrive. On se déleste du superflu pour ne garder que l’essentiel, et on accueille cette Énergie de paix et de tranquillité intérieure.

Période selon le calendrier des saisons chinoises : du 8 Août au 20 Octobre

L’Hiver, saison d’introspection et de repos

L’Hiver est lié à l’Élément Eau, à l’Organe Rein et à son Entraille associée, la Vessie. C’est normalement la saison où la nature et l’organisme se mettent au repos.

Période où tout se referme et se cache, la nature sommeille, se replie dans la terre afin de dépenser le moins d’Énergie possible jusqu’à l’arrivée du Printemps. La sève descend dans les racines des végétaux et certains animaux passent en hibernation. A l’image de la nature, l’Homme doit également rester au repos et profiter de cet instant pour recharger ses batteries. C’est le temps de l’immobilisation, de l’introspection : revenir à soi est vital pour participer au renouveau du Printemps qui arrive à grand pas.

Période selon le calendrier des saisons chinoises : du 8 Novembre au 17 janvier

L’Intersaison, la saison du bilan

Enfin, l’Intersaison est liée à l’Élément Terre, à l’Organe Rate et à son Entraille associée, l’Estomac. Cette période est considérée comme le changement d’état à « quelque chose qui n’est plus mais qui n’est pas encore ». Durant l’Intersaison, le Qi (Énergie) revient au Centre de la Terre nourricière pour se régénérer.

C’est le moment du bilan, de la maturation : on fait le point et on prépare son corps et son esprit au changement de saison à venir.

Période selon le calendrier des saisons chinoises : entre chacune des dates précédentes, à commencer par la période du 18 Janvier au 3 Février (soit 18 jours).

L’Intersaison et l’Élément Terre

La Théorie des Cinq Mouvements/Éléments est un concept fondamental de la Médecine Chinoise. Elle associe un Mouvement/Élément à un Organe, en accord avec sa fonction principale.

L’Intersaison est ainsi reliée à l’Élément Terre, et ses correspondances sont les suivantes :

  • Mouvement énergétique : neutralité, stabilité
  • Couleur : jaune
  • Organe (Zang) : Rate
  • Entraille (Fu) : Estomac
  • Émotion : rumination mentale, excès de réflexion
  • Qualité : Intellect (Yi), concentration
  • Saveur : doux
  • Facteur climatique : Humidité

Du point de vue des Éléments, la Terre se situe au centre. C’est le pivot neutre de référence autour duquel tournent les saisons. A la fin de chaque saison, le Qi (Énergie) retourne à la Terre pour se reconstituer, se régénérer. Je vois un peu cela comme un retour à la Terre pour nous ressourcer, nous « refertiliser », nous apporter tous les éléments dont notre corps a besoin, par le biais de l’alimentation notamment, pour mieux vivre la saison suivante, en toute sérénité.

Tonifier l’Organe Rate (liée à la Terre) durant l’Intersaison s’avère donc essentiel pour aider l’Énergie à se régénérer à la fin de chaque saison, pour mieux préparer la suivante.

La Rate : l’Organe de l’Intersaison

En Médecine Chinoise, l’Intersaison met en mouvement notre Énergie de transformation dans notre corps, pour que nous puissions nous adapter à la saison suivante. Cette Énergie est gouvernée par l’Organe Rate, associée à son Entraille, l’Estomac.

Ce duo est considéré comme le centre énergétique vers lequel nous revenons avant chaque changement de saison. La MTC dit que si notre Rate est au centre, alors tout tourne rond ! Il faut donc avoir « une bonne Terre » pour rester bien centré.e et équilibré.e et éviter la déprime et les soucis de santé.

Rate et Estomac agissent donc en tant qu’harmonisateurs. Mais s’ils sont en déséquilibre, les troubles apparaissent…

Les troubles liés à l’Intersaison

Un déséquilibre du couple Rate/Estomac, duo d’Organe/Entraille associé à l’Intersaison, peut engendrer :

  • des troubles digestifs : Rate et Estomac étant responsables, avec le Foie, des fonctions digestives, en cas de déséquilibre, des troubles digestifs peuvent apparaître. Il peut s’agir de sensations de lourdeur après les repas, de ballonnements, de borborygmes, de problèmes de transit, d’un manque d’appétit, d’intolérances alimentaires ou même d’une prise de poids significative. En effet, lorsque les Liquides ne sont plus transformés correctement par la Rate, l’Humidité s’accumule, favorisant l’apparition de ce que l’on appelle en Médecine Chinoise le Tan ou les Mucosités
  • un envahissant sentiment de ressassement : sur le plan émotionnel, la Rate est associée à la rumination et à l’excès de réflexion. De ce fait, si la Rate est faible, il n’est pas impossible que cette émotion soit excessive
  • un esprit confus : la Rate abrite le Yi (l’intellect), entité viscérale qui englobe la concentration, la mémoire et les facultés d’apprentissage. Si nous rencontrons des difficultés à nous concentrer et à retenir les informations, que notre esprit semble confus, il est tout à fait possible que notre Rate soit affaiblie. En effet, une Rate déficiente ne parvient plus à abriter le Yi, ce qui affecte les capacités cognitives. De plus, l’Humidité (ennemi juré de la Rate) et le Tan (les Glaires et les Mucosités) obstruent la tête et empêchent de penser clairement…
  • une attirance excessive pour le sucre : l’hypoglycémie ou l’hyperglycémie, l’attirance et la consommation excessive de sucre reflètent bien souvent un déséquilibre de la Rate, sa saveur liée étant le doux.

Conseils hygiéno-diététiques durant l’Intersaison

Pour limiter au maximum le risque d’apparition des troubles précédemment cités et bien vivre l’Intersaison tout en anticipant l’arrivée de la saison suivante, voici quelques conseils à mettre en place.

Adapter son alimentation

Au risque de me répéter (mais mieux vaut trop que pas assez !), adapter votre assiette à la saison est essentiel. Ainsi, pour bien vivre cette période de transition et tonifier la Rate et la Terre, la diététique chinoise recommande la saveur douce, puisque c’est la saveur de l’Intersaison.

Focus donc sur : le riz, le maïs, le blé, le sarrasin, les viandes comme le bœuf, le poulet, le porc, les légumes et légumineuses comme les petits pois, le chou, les patates douces, les haricots, etc.

De nature Yang, la saveur douce est tonifiante, elle fournit l’Énergie nécessaire à la dépense quotidienne et améliore notre vitalité. Cependant, la Médecine Chinoise étant une médecine d’équilibre, elle nous enseigne que cette saveur devra être consommée avec modération puisqu’un excès de cette même saveur lèsera son Organe associé, la Rate, et attaquera le Rein.

Mettre la couleur jaune à l’honneur

Durant l’Intersaison, le jaune est à l’honneur ! Aussi, n’hésitez pas à :

  • Consommer des aliments de couleur jaune/orangée : la carotte, les courges de toutes sortes (potiron, butternut, etc.), la patate douce, les abricots, etc.
  • Vous habiller en jaune : eh oui, selon la MTC, porter un vêtement de la couleur associée à un Organe permettrait de tonifier son Énergie. On évitera cependant le total look poussin pour ne pas être réprimandé.e par la fashion police…
  • Prendre du Ginseng : la MTC préconise l’usage de Ren Shen (le Ginseng en pharmacopée chinoise) pour chouchouter sa Rate et rester en forme durant l’Intersaison. Bien sûr, il faudra au préalable demander l’avis de votre praticien.ne avant de l’utiliser, de manière à ne pas commettre d’impair…

Faire un bilan saisonnier

Le propre de la Médecine Chinoise est la prévention. Lors d’une séance de suivi ou d’un premier rendez-vous, le bilan saisonnier permettra de maintenir ou de rétablir l’harmonie énergétique.

La cinquième saison représente un moment particulièrement privilégié pour renforcer l’organisme sur le plan énergétique, notamment la Rate, et préparer la saison à venir.

La prise de rendez-vous avec un thérapeute en Médecine Chinoise à Annecy ou un bilan énergétique aux Abrets sera nécessaire pour réaliser ce recueil d’informations et surtout pour vous accompagner dans le rétablissement de votre Énergie. En cas de besoin, n’hésitez pas à me contacter pour me poser vos questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *